Passer au contenu principal

À partir du 21 septembre à 18h, Extinction Rebellion vise les négociations du gouvernement fédéral : "Bon, quel est votre plan ?"

Au milieu des négociations du gouvernement fédéral, seize mois après les élections, Extinction Rebellion sera présent à Bruxelles devant le 10, rue de la Loi, à partir du lundi 21 septembre à 18h. Par cette action, des citoyennes et citoyens inquiets demandent que le prochain gouvernement fédéral reconnaisse la gravité des crises écologiques et sociales en cours. Définir des réponses efficaces à ces crises devrait être une priorité dans l'accord de coalition.

Cette action soulève des questions essentielles au coeur de la démocratie belge. Les partis politiques sont invités à présenter leurs réponses. Christophe, porte-parole d'Extinction Rebellion Belgique, explique :
"En tant que citoyennes et citoyens, nous ne pouvons nous permettre d'attendre pendant que nos responsables politiques perdent du temps à discuter de qui veut ou ne veut pas travailler ensemble. Pendant ce temps, la biodiversité diminue à une vitesse sans précédent, parce qu'on détruit de plus en plus les espèces sauvages et leurs habitats, par l'extraction minière, l'agriculture industrielle et l'urbanisation. Nous attendons de notre gouvernement qu'il agisse de manière responsable en répondant aux appels de la communauté scientifique et des centaines de milliers de personnes qui sont descendues dans la rue de nombreuses fois ces deux dernières années. C'est pourquoi nous venons aujourd'hui demander aux responsables politiques : bon, quel est votre plan ?"

... pour cesser de polluer l'air, l'eau et les sols ?
... pour protéger ce qui reste de biodiversité en Belgique ?
... pour les régions côtières qui seront immergées par la montée des eaux ?
... pour enrayer l'appauvrissement de la fertilité des sols en Belgique ?
... pour aider les réfugiés climatiques aujourd'hui et demain, en Belgique et à l'étranger ?
... pour se préparer à des étés encore plus chauds et des sécheresses encore plus graves dans les années à venir ?
... pour accroître l'autosuffisance alimentaire de la Belgique ?
... pour réduire la consommation énergétique de la Belgique à des niveaux durables ?
... pour préserver la paix sociale, à travers les crises à venir ?
... pour empêcher une nouvelle pandémie ?

"Jusqu'ici, les gouvernements et les partis politiques n'ont pas su agir efficacement pour enrayer l'effondrement écologique. Des crises telles que celle du coronavirus nous frapperont régulièrement dans un avenir proche si nous ne changeons pas le fonctionnement de notre société."

Les activistes soulignent l'écart entre la situation politique et la dure réalité. "Les négociations traînent en longueur depuis plusieurs mois, et pendant ce temps, le monde brûle, littéralement. Des incendies ravagent l'Amazonie, les États-Unis, la Russie, l'Indonésie, mais également certaines régions d'Europe. Presque tous les jours, on enregistre de nouveaux records de température. Même la Belgique est frappée par de graves sécheresses. Les activités humaines accélèrent la transformation de notre environnement, avec un effet délétère sur la santé humaine, les écosystèmes, la production d'alimentation, l'économie et la cohésion sociale. Les communautés les plus précaires et les plus vulnérables sont celles qui contribuent le moins à la destruction de notre environnement, mais ce sont aussi celles qui souffrent le plus de cette destruction."

Extinction Rebellion appelle à la mise en place d'assemblées citoyennes, composées par tirage au sort, et représentant proportionnellement l'ensemble de la population. Ces assemblées disposeront d'un pouvoir pour définir un plan d'urgence social et écologique, que le gouvernement mettra en oeuvre. Ce plan visera à restaurer les écosystèmes endommagés, réduire de manière équitable la pollution, la consommation énergétique et les émissions de CO2, et construire les fondations d'une société résiliente qui prendra soin des personnes les plus vulnérables en Belgique et dans le monde.

Contacts presse : Christophe (FR/EN) +32 485 95 11 87, Gert-Jan (NL/EN) +32 499 48 09 34

https://www.extinctionrebellion.be
[email protected]




Publié par

tinybrains