Passer au contenu principal

Extinction Rebellion Belgique lance Notre Avenir, nos Choix, une vague de mobilisation citoyenne dans tout le pays à partir du 15 juin. Cette série d'actions culminera en un grand moment de désobéissance civile à Bruxelles le samedi 27 juin.

"Nous appelons toutes les personnes résidant en Belgique à perturber le statu quo, en occupant l'espace public, afin d’exprimer leurs visions du changement à opérer, en tant que société, si nous voulons surmonter les crises en cours", déclare Leen, porte-parole pour Extinction Rebellion Belgique.

L’ensemble de ces actions seront menées dans le respect strict du port de masque et de la distanciation physique requises par les règles sanitaires en vigueur.

“C'est le moment de faire l’inventaire de ce qui nous constitue en tant que société et de choisir ce que nous voulons préserver ou au contraire abandonner. D’un côté, l’essentiel, ce qui contribue véritablement à la qualité de nos vies ; d’un autre côté, le superflu, l’injuste, le toxique, tout ce qui met en péril l’avenir de nos enfants, que ce soit le racisme, le secteur des énergies fossiles, les inégalités de revenu ou encore encore l'agriculture industrielle”, explique Leen.

Avec Notre Avenir, nos Choix, Extinction Rebellion Belgique appelle chacun·e à marquer un arrêt dans la course effrénée au "retour à la normale". Chacun·e est appelé·e à prendre le temps de réfléchir et à inscrire les choix qui lui semblent les plus pertinents sur des pancartes en carton : rouge d’un côté pour ce qui doit être abandonné, vert de l’autre pour ce qui mérite d’être conservé.

À partir du 15 juin et avec une intensité croissante, des murs d’expression seront créés dans toute la Belgique, ​​​​dans l’espace public, physique et numérique, afin d’interpeller les pouvoirs publics, les acteurs de l’économie et de la société civile, et de débattre entre citoyen·ne·​​​​​​​s (quels que soient nos revenus, notre âge, nos origines, nos métiers, nos langues ou notre éducation) des décisions à prendre ensemble.

​Le 27 juin, tout le monde est invité à se rendre à Bruxelles et à se tenir immobile, à différents endroits dans la zone piétonne, en montrant son panneau vert et rouge. Que ce soit devant le siège d'une banque, à la Bourse ou encore au milieu d'une rue, ces actions perturberont les flux du statu quo : consumérisme, finance, mécanismes de décisions politiques, transports, pollution, publicité, exploitation. Pour clôturer la journée, tou·te·s les participant·e·s se rassembleront devant la Tour des Finances à Botanique.

Pour Extinction Rebellion, “La crise de la Covid-19 n’est pas un phénomène isolé. Virologues, économistes et climatologues indiquent que de nombreuses autres crises suivront, peut-être bien pires encore. Ces crises seront sanitaires, économiques, écologiques, politiques et sociales, toutes liées de près ou de loin à une même cause : un mode de vie et de production qui consomme l’environnement et tous les êtres vivants.”

“Des secteurs entiers de notre économie sont directement responsables de la destruction des écosytèmes dont nous dépendons. Est-il judicieux de les relancer ? Quels types d’activités, de services publics et d’emplois nous faut-il soutenir en priorité ? Quels choix rendront notre société plus forte​​​​​​​ pour affronter les crises qui s’annoncent, sans abandonner personne ? Nos gouvernements doivent poser ces questions vitales et impliquer la population, via des assemblées citoyennes, dans le choix des réponses à apporter​​​​​​​”, conclut la porte-parole.

Toutes ces actions seront réalisées dans le respect du port de masque et de la distanciation physique, conformément aux mesures sanitaires en vigueur, tout en encourageant vivement la cohésion sociale.

Les horaires et lieux exacts des actions​​​​​​​ seront communiqués en temps voulu.​​​​​​​​​​​​​​

Communiqué de presse en allemand : https://docs.google.com/document/d/1gVVnyCMzZ3-fRMUj1z4JPFUZ-LBnqNgR4diNLZo2ywQ/edit?usp=sharing

plus d'informations :

FR: Pauline +32 476 35 25 38, César +32 473 76 89 82

NL: Leen +32 486 37 73 23, Bo +32 497 15 70 72, Seba +32 472 58 14 48​​​​​​​

EN: Valerio +32 493 81 38 36

DE: Tobias +32 486 88 31 37

Publié par

supertramp