Passer au contenu principal

Pollution des pneus

burning tyres
AFP GETTY

Les pneus en caoutchouc, cette interface souple entre une route cahoteuse et nos corps fatigués, sont d'importants pollueurs. Il est difficile d'imaginer que leur production soit respectueuse de l'environnement ou que leur traitement soit maîtrisé. Mais pire encore, lorsqu'ils sont utilisés, les pneus produisent des particules microplastiques qui mettent en danger toute la vie animale, y compris la nôtre.

Dans son numéro du 4 décembre 2020, le magazine Science rapporte qu'une substance chimique utilisée pour protéger les pneus de l'ozone tue rapidement les saumons coho lorsque l'eau de pluie s'écoule des routes vers leurs zones de reproduction.

Pourquoi les saumons meurent-ils ? La réponse ruisselle depuis les routes.

En septembre 2019, le San Francisco Chronicle a rapporté que 7 milliards de minuscules morceaux de plastique s'écoulent des rues de la ville dans la baie de San Francisco chaque année.Près de la moitié de cette pollution est constituée de fragments caoutchouteux noirs qui, selon les auteurs de l'étude, proviennent de pneus usés. En fait, l'usure des pneus estla source la plus importante de microplastiques dans l'environnement naturel, estimée à 6 millions de tonnes, soit 0,81 kg par personne, chaque année et dans le monde entier.

L'usure des pneus
L'usure des pneus

L'usure des pneus - ainsi que l'usure des freins et des routes - contribue également à la pollution de l'air en produisant des microparticules, tout comme les moteurs diesel. En fait, ils produisent entre 50 et 75 % des fameuses microparticules de PM10 que nous associons généralement aux gaz d'échappement des moteurs diesel.

Entre autres facteurs, et tout comme la consommation de carburant, l'usure des pneus dépend du poids d'un véhicule. Des recherches de l'Institut néerlandais de santé publique ont montré que la quantité de microplastiques produite par les pneus est environ dix fois plus élevée pour les voitures que pour les mobylettes. Il n'existe pas de données pour les vélos, mais il ne fait aucun doute que la quantité doit être encore plus faible.

Alors que les gouvernements du monde entier ont pris des mesures pour réduire les émissions de particules des moteurs, l'usure des pneus est restée totalement ignorée, alors qu'elle constitue une menace bien plus importante pour la biodiversité et notre propre santé. En plus du fait quele transport routier est responsable de 21 % des émissions de CO2 de l'UE, l'usure des pneus est une autre raison cruciale pour laquelle nous devons de toute urgence abandonner les voitures au profit de modes de transport plus écologiques !

Publié par

XR Belgium

Catégorie
  • Uncategorised